Développement Humain

3 livres qui font de moi, MOI !

Enfin je participe à ce magnifique événement inter blogueur. Un évènement dont la synthèse de 2012 (lu en 2016) m’a permis de me nourrir de la lecture des autres et ainsi m’enrichir. C’est ”les 3 livres qui ont changé ma vie” de Olivier Roland.

Cet article est ma modeste contribution à l’édition de cette année 2021. Puisse-t-il à son tour t’enrichir. Et si tu viens à l’aimer autant que j’aime cet article du blog Des Livres Pour Changer De Vie, j’en serai très honoré.
Le premier livre dont je veux te parler c’est :

Comment atteindre vos objectifs même si vous avez des problèmes, Carlos Devis et Maria Mercedes De Beltran

On est en 2016. Je passe le plus clair de mon temps à buller. J’étais quasiment à la dérive, et je repêche ce livre que je croise. C’était la révélation. La révélation de ma personne à moi-même. Lire ce livre m’a donné une destination, un cap et des escales. Il m’a également incité à déterminer le type de bateau que j’avais et à l’améliorer. Enfin, il m’a révélé le rôle de ce dernier dans la flotte, et lui a fourni des voiles bénéfiques.

La destination, c’est l’objectif de vie. C’est la personne idéale que nous ambitionnons être. L’être dont l’incarnation serait synonyme de bonheur absolu pour nous. Cela s’exprime uniquement en termes d’ÊTRE. Il n’est donc pas question ici d’AVOIR.

Le cap, c’est à la fois la capacité et la qualité à se concentrer sur ce qui est utile et profitable pour nos objectifs et donc pour nous. Il permet d’avoir plus d’entrain et moins d’hésitation à saisir les opportunités qui se présentent à nous. À l’inverse, il y a moins de risque de regret à laisser filer une opportunité qui ne l’est en réalité pas pour nous.

Les escales, ce sont tous ces objectifs intermédiaires qui nous rassurent de la progression vers notre destination. Tant ils s’expriment et se matérialisent par l’ÊTRE, tant ils s’expriment et se matérialisent par l’AVOIR.

Le bateau, c’est les différentes valeurs sur lesquelles nous fonctionnons. Chacun de nous en a un certain nombre par les filtres desquels il passe ses pensées, ses paroles, et ses actes. Cela se fait souvent de manière inconsciente. Ce livre pousse à (re)connaitre nos valeurs, à les clarifier et à déterminer celles qui comptent vraiment pour nous. Cet exercice est gage de la sécurité et de la sureté du bateau vis-à-vis des éléments perturbateurs externes tels que les tempêtes et les assauts.

Le Rôle, c’est la raison pour laquelle nous existons. L’utilité de notre présence sur cette terre, ici et maintenant. Notre utilité pour nous-mêmes et pour les autres.

Les voiles, c’est ces croyances qui selon leur formulation nous font stagner, reculer ou avancer. Le vent est là, toujours présent. Mais nous ne déployons pas les voiles idoines pour en profiter au mieux. Se dire par exemple : « j’ai du mal à trouver du travail parce que je suis jeune et sans les diplômes souhaités » ne fera pas progresser autant que : « mon envie et ma capacité d’apprendre ainsi que ma marge de progression sont un atout pour trouver du travail et/ou innover ».

J’étais un marin indécis. Ce livre m’a aidé à reprendre fermement en main la barre de mon bateau. Ceci grâce au changement d’attitude qui se résume dans la formule centrale du livre : VOULOIR + CROIRE + AGIR = POUVOIR.

Points forts
C’est un livre très court, moins de 70 pages ; très vivant, simple et facile à lire. Il est plein d’exercices qui aident à appliquer automatiquement les notions abordées.

Point faible
Le livre évoque quelques aspects fondamentaux sans les aborder. Il s’agit notamment de notions de PRINCIPE, de VALEUR et de GESTION DE TEMPS.

Pour atteindre mes différents objectifs, j’ai eu besoin de lire plus. Très vite des questions ont point : Comment lire davantage ? Comment mieux profiter des lectures ? C’est des questions auxquelles le prochain livre que je te présente m’a aidé à répondre.

Lire vite et bien, Bettina Soulez

J’ai connu deux époques avec ce livre : HIER et AUJOURD’HUI.


Hier : je lisais systématiquement chaque mot, peu importe le livre. Chaque mot résonnait distinctement dans ma tête. Chaque document était lu de bout en bout dès lors qu’il était entamé. J’avais du mal à lire plusieurs documents simultanément. Je subissais les textes. En conclusion, je lisais à peine un livre par mois avec une vitesse d’environ 150 mots/minute.

Aujourd’hui : je ne lis plus systématiquement chaque mot. Ma manière de lire dépend du type de document. Juste quelques mots résonnent encore dans ma tête. Juste un coup d’œil sur un paragraphe peut me permettre de déterminer l’idée qu’il porte. Je dompte les textes et en fais ce qui me plaît. En conclusion, depuis 2020, je lis entre deux et trois livres par mois avec une vitesse pouvant atteindre 600 mots/minute.

Dans l’absolu, la différence de nombre de livres par mois peut sembler piètre, mais elle est très riche pour moi. Très riche en termes de connaissance acquise, de plaisir savouré, d’opinion faite ou renforcée, de conviction acquise ou affermie, d’initiative prise, etc. Tout ceci concourant à faire de moi une personne meilleure, plus heureuse et épanouie.

Points forts
Le livre est très bien structuré. À un objectif correspond des méthodes, des exercices, des conseils et astuces, et parfois des anecdotes. En plus, il aborde tous les aspects relatifs à la lecture : lire vite et mieux ; lever les blocages dans la lecture ; aborder les différentes formes d’écrits ; transmettre le gout de la lecture aux enfants.

Point faible
Je n’en ai pas trouvé.

La présentation de mon troisième livre résulte du résultat de mon deuxième livre. Je l’ai lu il y a quelques jours seulement. J’ai consacré quatre jours à ses 250 pages tout en prenant le temps de faire certains de ses exercices.

Petit manuel d’auto coaching, Philippe Bazin et Jean Doridot

Depuis le premier livre dont je vous ai parlé, j’en ai lu beaucoup d’autres sur le développement personnel et des sujets connexes. Certains de ces livres ont eu un retentissement immense en moi. Appliquer leurs leçons m’a aidé et m’aide encore à mieux voguer sur cet océan qu’est la vie.

Mais j’ai choisi de parler de ce dernier livre, car il a déjà un impact certain sur mon horizon (mes perspectives).

D’abord par deux questions :
Comment étendre les 20% de temps heureux de notre vie ?
Dans l’ensemble, on est réellement et intensément heureux 20% de notre temps. La loi de Pareto nous suit vraiment partout. Il s’agit maintenant de reconnaitre et relever ces moments-là, et de les répéter le plus possible.

Dans nos croyances, qu’est-ce qui nous fait avancer ?
C’est se demander « à quoi une croyance nous a servi dans le passé ? », et « que nous a-t-elle empêchés de réaliser ou vivre ».

Au-delà de la réminiscence et des projections, c’est éprouver ses croyances, déterminer ses coordonnées sur deux axes : l’axe vrai – non vrai, et l’axe utile – inutile. Et si le résultat indique qu’on devrait s’en départir, alors se demander « comment la modifier et l’adapter pour notre futur »

Ensuite par deux conseils nouveaux pour moi :
Les Tactiques ordaliques pour se motiver à passer à l’action
Elles consistent à s’imposer une tâche (plus difficile que la première) à effectuer au cas où l’on manquerait d’effectuer notre première tâche.


Activité de ressourcement pour gagner de l’énergie
Il s’agit de faire le point des activités qui nous remplissent d’énergie, puis d’en programmer un certain nombre à faire dans la journée.

Enfin par ses différents rappels pour moi :

  • Il n’y a rien d’absolu, juste des choix à faire en accord avec nous-mêmes.
  • « En suis-je capable ? » n’est pas une question utile. Il faut plutôt se demander : « est-ce vraiment mon désir ? », et « comment dois-je m’y prendre ? »
  • Établir ses valeurs personnelles est primordial.
  • Tester, expérimenter, tirer ses propres conclusions sur tout.
  • Respecter l’humain en soi et en les autres. La vie, un compromis entre nous et les autres.
  • Prendre du temps pour soi. S’isoler 3 heures de tout n’empêchera pas la terre de tourner, mais aidera sûrement ta tête à mieux tourner.
  • Se protéger de la pollution mentale est une nécessité.
  • Prendre du recul sur ses croyances. Le meilleur moyen de s’ouvrir au monde, de prendre du recul sans avoir besoin d’aide, c’est la lecture. Les livres audios sont utiles mais ne remplace les écrits. Ils stimulent plus notre cerveau.
  • Quand la jalousie et l’envie sourd par rapport aux succès d’autrui, s’interroger sur les raisons pour finalement conclure qu’il n’y a pas de raison légitime. Ainsi, à défaut de se réjouir pour eux, leur reconnaître le mérite d’avoir pu ce que nous n’avons pas encore (pu).

Points forts
Les résumés de chaque chapitre sous forme de question. Sa complétude à aborder tous les aspects fondamentaux de la vie : de la définition de qui l’ont est à qui l’on veut être, en passant par la définition de ses valeurs et la gestion de son temps. Le livre offre de bons outils d’aide à la décision et pour meubler chaque jour de notre vie.

Point faible
Je n’en ai pas trouvé non plus.

Et toi, quels sont les 3 livres qui ont changé ta vie ?

Vues : 155

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *